AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]

Aller en bas 
AuteurMessage
Belle Rose

avatar

Féminin Nombre de messages : 37
Date de naissance : 09/07/1989
Age : 29
Localisation : Dans le beau chateau de la rose
Rôle : Une magnifique princesse chef de la résistance
Humeur : rêveuse
Date d'inscription : 11/04/2009

I am ...
Relations :
royaume: Le château de la rose

MessageSujet: Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]   Mer 15 Avr - 16:49

Je venais de partir en claquant la porte du chateau comme il m'arrive de le faire assez souvent ces temps-ci. C'était peut-etr e ma faute ou bien celle de Marius, peut-etre qu'on est que des idiots. Je me dit que c'est tout à fait ordinaire qu'un couple se dispute, surtout avec l'entetement que chacun de nous as . Aprés tout dans tout le conte il y a des des hauts et des bas un peu comme la vraie vie. Mais ces disputes étaient plus dures à suporter que n'importe quels autres amoureux, car le sortilège de Marius rendait ses conflits beaucoup plus mouvementés. En tout cas j'avais préférait partir pour me calmer et revenir plus tard.
J'étais vétue d'une simple robe blanche et n'avait guère eu le temps d'attraper une veste, pour le moment le soleil brillait donc je n'en avait pas vraiment besoin et puis je ne voulais pas retourner la chercher au risque de rencontrer Marius.
J'étais partit en courant, puis je ralentits à la lisière des bois de mon royaume que je traversa en marchant d'un pas plutot énervé. Je regardais à droite à gauche, tout était si calme, si apaisant, mais en me retournant je vis encore le chateau de la Rose que j'avais mit temps de temps, temps de sueur à batir. Je voulais à présent m'en éloigner au point de ne plus le voir pour oublier cette dispute. C'était un rituel un peu, pour moi. A chaque disputes je m'en allais en courant et partais le plus loin possible, jusqu'a que je ne voye plus se chateau ne pense plus à Marius, à ce fichue sortilège qui nous gachait la vie. Aprés tout Marius ne pouvait pas le faire sinon tout le monde le verrai sous cette horrible forme ..

J'étais à présent sortie du bois, perdu dans mes pensées c'est à peine si j'avais remarqué que j'avais déja finit de le traverser. C'est en voyant cette tour appelé "tour mystérieuse" par tout les royaumes que je me rendis compte que je n'étais plus sur mes terres. Je me dirigea alors vers cette tour, plus je m'approchais plus elle paraissait grande, c'était la première fois que je venais ici. Bien sur j'avais entendus des tas de rumeurs comme tout le monde comme quoi cette tour était indestructible, ou bien qu'il s'y passait des choses étranges. Mais tout cela ne m'effraiyait guère, aprés tout c'était peut-etre comme nos contes que des idioties.
Je me trouva au pied de la tour et me rendit compte qu'elle était vraiment immense, j'en fis le tour pour enfin trouver l'entrée, m'engouffra à l'intérieur. C'était sombre et sinistre mais je me mis quand meme à grimper les marches en pierres une par une. Soudain je vis une lumière, un passage s'ouvrait sur la droite, j'y pénétra. C'était une petite pièce ou les fenetres étaient de petites ouvertures à travers lesquelles on pouvait voir l'extérieur. Le paysage était surprenant, on était d'ici déja trés haut ...
Je n'avais déjà plus en tete la dispute avec Marius ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alice Liddell
    ¤Admine sadique¤
      -L'ange du diable s'est réveillé

    avatar

    Féminin Nombre de messages : 49
    Date de naissance : 17/05/1990
    Age : 28
    Localisation : A Story
    Rôle : Princesse au royaume du mal
    Humeur : Sadique
    Date d'inscription : 08/04/2009

    I am ...
    Relations :
    royaume: Au pays du mal

    MessageSujet: Re: Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]   Mer 15 Avr - 20:58

    Alice était dans la grande salle de son château. Malgrer ce qu'on raconte d'Alice...son château n'est pas sombre de partout. Car en effet, la grande salle de son château était une salle claire, très propre et agréable mais une salle de riche surtout, les objets qu'elle contenait devait couter une fortune.
    Elle était en train de jouer aux Dames avec Alicia, Alice adorait ce jeu, les carés noirs et blancs bien en lignes qui pouvaient être mysterieux l'attirait.

    Un petit reveil qui était placé sur la cheminée de l'autre coté de la piece se mis à sonner. Il ne sonnait pas comme tout les reveils ordinaires, au de simple DING ou autre bruits de ce genre, c'était une belle mélodie aux allures lentes, douces et mysterieuses.
    Alice fini son jeu quelques secondes après et les deux filles se levèrent. Alice entama une petite discution avec Alicia et se séparèrent...on aurait cru un rite...un peu bizare mais pourtant ce n'est pas un rite n'y autre chose de ce genre, c'est juste un truc simple qu'elles font parfois.
    Alice sortie du château...il pleuvait et l'orage commençait à s'installer. Mais ce n'est pas une petite pluie orageuse qui allait la stressée.
    Au bout d'un certain temps de marche, Alice put voir la tour mysterieuse au loin. Elle était vraiment grande, on ne pouvait dire le contraire.

    Sur son chemin, une espece de lutin venu de son royaume s'arretta devant elle en sautillant. Celle-ci s'arretta et le regarda avec un air neutre. Le lutin se mis à faire un genre de spectacle qu'Alice detestait...et pourtant il le savait, il la narguait, sa ne pouvait être que sa. Du coup, son visage se noircis encore plus, ces sourcils se baissèrent et ces dents apparurent sous l'effet d'une bouche vengeuse. Elle attrpa sans aucune dificultée le lutin, en silence, elle l'étrangla et le balança dans les profondeurs de la forêt ou Alice était. Le lutin n'était pas mort, mais il allait souffrir, c'était sur. Alice est sadique et rien que ce genre de truc peu lui permettre de tué.

    Elle arriva ensuite à la tour et y penetra. Il ya quelques mois de cela, Alice avait tentée de la détruire mais le pouvoir qui protege cette tour est bien plus fort qu'elle ne le penssait, c'est pour sa qu'aujourd'hui elle aime bien cette tour. Et pour la detruire, il fallait qu'elle prepare bien son coup et donc elle connait la tour par coeur, elle n'a pas peur de se perdre maintenant la dedant. Elle remarqua que quelqu'un été entrer dans la tour et se rendit dans la première salle qu'elle vit. Elle tomba sur Belle. Alice fit un petit sourire légèrement sadique et normal à la fois, elle croisa les bras et regardit Belle qui était encore dos à Alice.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Belle Rose

    avatar

    Féminin Nombre de messages : 37
    Date de naissance : 09/07/1989
    Age : 29
    Localisation : Dans le beau chateau de la rose
    Rôle : Une magnifique princesse chef de la résistance
    Humeur : rêveuse
    Date d'inscription : 11/04/2009

    I am ...
    Relations :
    royaume: Le château de la rose

    MessageSujet: Re: Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]   Jeu 16 Avr - 11:45

    A présent un sourire se dessina sur mes lèvres à la vue de ce beau paysage et certainement aussi parce que je savais que je m'étais calmée et la dispute avec Marius ne m'affectait plus. Alors que je regardais ces bois se dresser à quelques mètres du chateau, ils semblaient si mystérieux et leurs étendus infinit. D'ici on pourrait bien se demander ce qui se chache à l'intérieur , des forces maléfiques, des forces bienfaisantes. En tout cas, je sais pertinament que derrière ces bois ce cachai diférents royaumes, certains étaient magnifiques d'autres moins acceillants ..

    Perdus dans mes pensées, je ne vit pas les nuages arrivée et couvrir mytérieusement ce beau ciel bleu. Et oui, meme à Story il arrivait qu'il y ai mauvais temps et ce n'étais pas forcément comme dans les contes signes de mauvaises augures ... enfin je crois ... C'est en sentant une goutte tomber sur ma main appuyée contre le rebord de la fenetre que je me rendit compte qu'il commençait à pleuvoir. Dire que je n'avais meme pas prit mon manteau ! quelle idiote ! Il ne me restait plus qu'a attendre ici que la pluie cesse en espérant que cela ne dure pas éternellement. Ce n'est pas que je craignais la pluie, mais sans manteau je ne souhaitais pas tomber malade .. je déteste resté coincé au lit, malade et ne rien pouvoir faire. Quoi que .. au moins Marius ne me prendrais plus la tete .. mai non, je déteste trop etre malade. Je vis une lumière vive et courte au loin,certainement un éclair .. voilà maitenant qu'il faisait meme orage, c'était encore loin mais celui-ci s'approchait des terres neutres.

    En parrallèle à l'orage il s'approchait de moi, sans que je m'en rende compte, la personne que j'avais le moins envie de voir en ses lieux, en cet instant. Meme si en réalité c'était tout le temps que je ne souhaitais pas la voir. Celle ci dévala les escaliers puis arriva dos à moi. Je ne la vis pas .. trop préocupé dans mes pensées à me demader si je devais tenter de rentrer maintenant avant que l'orage arrive ou bien attendre qu'il passe. Celle-ci derrière moi se mit à sourire en me voyant du moins c'est ce que j'en déduis puisqu'elle souriait toujours quand je me suis retourné.

    Toujours en train de contempler le paysage extérieur qui devenait de plus en plus sombre, je sentit une présence derrière moi .. Je rouspetait déja mentalement sans meme savoir qui c'était, j'étais si bien seule .. qu'il fallait bien que quelqu'un vienne me déranger. En tout cas je me retourna lentement. Je dois dire qu'au début quand je vis ses cheveux dorés, cette tete de princesse je ne savais pas comment réagir. Je le cantempla sans un sourire ... En me demandant ce qui allait se passer.

    Sans bronché je resta là, attendant qu'elle prenne la parole comme elle savait si bien le faire. Le silence se faisait pesant en cet instant, c'était le genre de silence trés lourd ou on entend juste la respiration des individus, et l'orage au dehors approcher à grand pas ..J'appeçut au meme instant un éclair par la fenetre dos à moi qui était la seule ouverture qui laissait filtrer la lumière. Une lumière intense éclaira toute la pièce avant de la laisser sombrer dans une demi-pénombre . Un bruit assourdissant s'en suivit.

    J'obsersvais toujours Alice avec ce sourire d'Ange mortel .. un sourire parfait mais de nature méchante ...
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    Alice Liddell
      ¤Admine sadique¤
        -L'ange du diable s'est réveillé

      avatar

      Féminin Nombre de messages : 49
      Date de naissance : 17/05/1990
      Age : 28
      Localisation : A Story
      Rôle : Princesse au royaume du mal
      Humeur : Sadique
      Date d'inscription : 08/04/2009

      I am ...
      Relations :
      royaume: Au pays du mal

      MessageSujet: Re: Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]   Lun 27 Avr - 12:33

      Alice regardait Belle se retournée, l'expression de son visage ajouta un sourire plus grand à Alice.
      Elle avait envie d'un peu d'action, pas de baguare, mais un autre genre d'action, une action maléfique.
      Comme Alice connaissait la tour par coeur, elle connaissait aussi tout ce que celle-ci cachait. Elle se dirigea donc vers l'autre bout de la salle mais elle ne commença pas son travail, elle voulait avant entamée une petite conversation avec Belle. Elle regardait parfois au niveau de sa poitrine. Son coeur...elle voulait son coeur, mais sans savoir pouruqoi, elle se disait que ce n'était pas le moment de la tuée. Le bon fond qu'elle avait en elle refesait surface en cachette en disant à Alice qu'il ne fallait pas la tuer, pas maintenant en tout cas. Elle soupira, elle aurait tellmement voulue pouvoir la tuée mais elle même s'en empechait sans le savoir.
      Elle releva la tête et fixa ces yeux dans ceux de Belle. Son regard d'un bleu clair se mis à luire étrangement dans cette piece sombre. C'est qu'elle lança soudainement avec toujorus son sourire sadique et sa douce et gentille voix:

      -Tient! Belle! C'est ettonant de te voir ici. Alors, comment sa va?

      Elle mis ces mains derrière son dos et commença à se balançée legerement e gauche à droite. Elle regardait de temps en temps l'endroit ou était le coeur de belle. Si belle la voyait, elle se demanderait sans doute pourquoi elle regardait la, ou peu être se douterait elle qu'elle regarde son coeur. Quelques seconde après elle regadit belle de la tête aux pieds. Elle écoutait son, elle arrivait à l'entendre grace à son pouvoir et à son envie de lui voler. C'est a qu'elle se remis à son cinema si bien joué, elle pencha la tête sur le côté, et fit une petite moue joyeuse avant d'ajouter:

      -Tu est magnifique, ton coeur doit être si pur...sa donne envit, mais bon!

      Sa donnait vraiment de plus en plus envie à Alice de la tuée et de lui prendre son coeur, mais elle ne le ferait pas. Elle continua à regardée Belle, elle avait pleins de choses à dire mais elle voulait quand même entendre les paroles de Belle.
      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur
      Belle Rose

      avatar

      Féminin Nombre de messages : 37
      Date de naissance : 09/07/1989
      Age : 29
      Localisation : Dans le beau chateau de la rose
      Rôle : Une magnifique princesse chef de la résistance
      Humeur : rêveuse
      Date d'inscription : 11/04/2009

      I am ...
      Relations :
      royaume: Le château de la rose

      MessageSujet: Re: Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]   Sam 9 Mai - 14:02

      J’étais en face d’Alice, immobile, seul le vent qui s’infiltrer par la fenêtre derrière moi, empêcha de me confondre avec une statue. Du moins c’est ce que je pensait. Mon corps n’était pas tétanisé de peur, non c’était plutôt un sentiment d’hésitation de doute qui persistait dans mon esprit. Je ne savait que faire, que dire, comment réagir. Peut-être devrais me mettre à courir, tenter de trouver la sortie de cette tour que je connaît si peu, puis espérer avoir assez d’endurance pour pouvoir arriver au château ou je serai à l’abris dans les bras de mon chers Marius. Ceci était un beau rêve irréalisable, puisque le château était trop loin et puis de toute façon Alice me barrer la route de la sortie.
      Le silence régnait à l’intérieur de la tour, je pouvais juste entendre au loin le tonnerre gronder, puis la pluie tomber violemment. C’était les seuls signe qui m’attestait que le temps ne s’était pas arrêté.
      Alice m’observait, surtout ma poitrine, non pas parce que c’est une perverse, mais parce que c’est la que se trouve mon cœur. Voulait-elle me le prendre maintenant ? Pourtant je pouvais lire sur son visage une hésitation. En tout cas si elle voulait mon cœur, elle devrait se battre, je suis peut-être une princesse mais sait me défendre.
      Soudain Alice prit la parole et enchaina un certains nombre de phrase d’une voix calme et posée :


      « -Tient! Belle! C'est étonnant de te voir ici. Alors, comment sa va?
      Tu est magnifique, ton cœur doit être si pur ...sa donne envie, mais bon! »


      Je ne répondit pas à sa première question, après tout on n’était pas amie, et ce « cava ? » n’était qu’une simple marque de politesse qui montrait qu’elle aussi avait était élevée comme une princesse, seulement son caractère noir avait prit le dessus. Enfin? C’est ce que je pensait. En y pensant, c’est vraiment effrayant de voir à quel point on peut changer de comportement d’un instant à l’autre. Mais bon, ce n’était guère le bon instant pour méditer sur la vie et toute autres questions existentielles.

      « Je ne peut guère te retrouver le compliment .. Le tiens est si .. Obscur »

      M’exclamais-je avec un rictus amer les lèvres. Mon regard se faisait froid, distant .. Je doit sûrement jeté ce qu’on appelle un regard noir à mon interlocutrice, ce qui est très naturel compte tenus de notre relation.

      « Mais bon ! Qu’est ce qui te retiens ? »

      Ne puis-je me retenir de dire, je savais que c’était provocateur, mais c’était plus fort que moi il fallait que je pose la question. J’espérais que ça n’allait pas se retourner contre moi. Ce serait vraiment idiot que celle qui à crée la résistance se fasse tuer. Quoi que c’était peut-être ce qu’il fallait pour pousser les peuples à réagir fasse à ce démon.
      Mon visage ne laissait passez aucune émotions, seul ce regard noir faisait comprendre que je n’étais pas l’amie de cette fille et que je désapprouvais ses méthodes, son but. Je haïssait cette fille et rien ne pourrait me faire changer d’avis. Sûrement ce coté rancunier qui était en moi. Et oui les princesse n’ont pas toujours que des bonne qualité, c’est que dans les contes de fée qu’elles sont parfaites. Et ici, ce n’est plus un conte de fée, mais un véritable cauchemar.
      Revenir en haut Aller en bas
      Voir le profil de l'utilisateur
      Contenu sponsorisé




      MessageSujet: Re: Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]   

      Revenir en haut Aller en bas
       
      Fuite de la réalité de mon conte [ PV Alice]
      Revenir en haut 
      Page 1 sur 1
       Sujets similaires
      -
      » La fuite du tyran
      » Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
      » Fuite glaciale
      » Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
      » UN AMI D'UN SOIR (conte pour Halloween)

      Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
      Once upon a time ... :: Terre Neutre :: La tour mysterieuse-
      Sauter vers: